Trois postes à pourvoir à la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir : gouvernement du Bénin

Publié par Alain Mille le 14 juillet 2018

[:fr]Sèmè City, la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir est un des projets phares du gouvernement béninois qui entend développer une économie du savoir dynamique et inclusive.
Sèmè City a pour ambition et vocation (i) de proposer un cadre favorisant l’émergence de nouveaux centres d’excellence en formation et en recherche, offrant ainsi une solution régionale intégrée, économique et efficace en Afrique sub-saharienne (ii) d’aider les jeunes à satisfaire leurs aspirations entrepreneuriales tout en renforçant la compétitivité de leurs produits et services sur les marchés internationaux (iii) de permettre également aux entreprises de recruter des talents et profils pointus.
Le site de démarrage appelé « La Ruche » est lancé dès le troisième trimestre 2018 avec des institutions de renom pour accueillir des étudiants, des chercheurs et des entrepreneurs au sein d’un campus moderne dédié à l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et technique, la recherche appliquée et l’incubation de jeunes entreprises.
Ce campus implanté à Cotonou permettra d’offrir une plateforme de services et activités de base, créant ainsi une vitrine pour cette première étape importante de la mise œuvre de Sèmè City.

Trois postes sont publiés :

Les dossiers sont à envoyer avec CV et lettre de motivation à Xavier.Alphaize@gmail.com[:]

Employabilité des étudiants et plus grande efficacité des établissements d’enseignement supérieur privés », priorités de la Ministre de l’Enseignement Supérieur du Bénin

Publié par Alain Mille le 1 février 2018

[:fr]La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Bénin a reçu le 17 janvier le Vice-Président d’Universitaires sans Frontières. Au cours de cet échange, plusieurs questions ont été abordées, et en particulier les projets d’insertion professionnelle et le fonctionnement des universités privées au Bénin.

Sur le premier volet, Madame Attanasso veut mettre en place des cycles de formation professionnelle permettant une employabilité immédiate des étudiants. Ces filières concernent les métiers du bois, de l’agriculture, du bâtiment, du tourisme, du textile, de la mécanique auto. La dimension pratique de ces formations apparaît essentielle. Sur ces différents axes de formation professionnelle USF donnera son appui pour assurer les actions de formation de formateurs qui s’imposent.

Elle a également fait part de ses préoccupations sur les modalités de fonctionnement d’établissements d’enseignement supérieur privés, et de dérives constatées dans certains cas. Un schéma de fonctionnement en harmonie avec le cadre réglementaire béninois est progressivement mis en place, et en particulier tous les établissements d’enseignement privé au Bénin vont avoir, à court terme, l’obligation d’être homologués par le Ministère de tutelle pour poursuivre leurs activités.

___________

Au centre, Madame Marie-Odile Attanasso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique[:]