[Fiche recherche fermée]

USF-AWB a reçu la demande suivante.

Mon pays (La République du Congo Brazzaville), souffre d’un manque criard d’infrastructures de formation. Depuis la période coloniale jusqu’à ce jour, la plupart des efforts ont été orientés vers l’enseignement général, au détriment de l’enseignement technique et professionnel. Le pouvoir d’achat des congolais étant faible, et la classe moyenne n’existant pas, la plupart des jeunes se contentent de l’offre scolaire existante, mais, laquelle, malheureusement est loin de satisfaire les attentes, selon les standards internationaux.

Dans le domaine qui me concerne, notamment la topographie ; j’ai la peine de vous informer, que le Congo ne dispose d’aucun centre de remise à niveau, ni même d’initiation à la topographie. Titulaire d’un bac+3 en sociologie, et passionné de la topographie, je suis malheureusement incapable d’exercer avec maestria, cette profession, à cause des nombreuses lacunes, notamment, par l’absence d’un bon profil, dû au manque d’infrastructures de formation.

Lire la suite…