Employabilité des étudiants et plus grande efficacité des établissements d’enseignement supérieur privés », priorités de la Ministre de l’Enseignement Supérieur du Bénin

Publié par Alain Mille le jeudi 1 février 2018

La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Bénin a reçu le 17 janvier le Vice-Président d’Universitaires sans Frontières. Au cours de cet échange, plusieurs questions ont été abordées, et en particulier les projets d’insertion professionnelle et le fonctionnement des universités privées au Bénin.

Sur le premier volet, Madame Attanasso veut mettre en place des cycles de formation professionnelle permettant une employabilité immédiate des étudiants. Ces filières concernent les métiers du bois, de l’agriculture, du bâtiment, du tourisme, du textile, de la mécanique auto. La dimension pratique de ces formations apparaît essentielle. Sur ces différents axes de formation professionnelle USF donnera son appui pour assurer les actions de formation de formateurs qui s’imposent.

Elle a également fait part de ses préoccupations sur les modalités de fonctionnement d’établissements d’enseignement supérieur privés, et de dérives constatées dans certains cas. Un schéma de fonctionnement en harmonie avec le cadre réglementaire béninois est progressivement mis en place, et en particulier tous les établissements d’enseignement privé au Bénin vont avoir, à court terme, l’obligation d’être homologués par le Ministère de tutelle pour poursuivre leurs activités.

___________

Au centre, Madame Marie-Odile Attanasso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Concertation avec Thierry Coulhon, Conseiller Éducation, Enseignement supérieur et Innovation à la Présidence de la République

Publié par Alain Mille le jeudi 1 février 2018

La rencontre organisée le 23 janvier 2018 au Palais de l’Élysée avec Thierry Coulhon, Conseiller pour les questions d’Enseignement Supérieur, a été l’opportunité pour nous de présenter les objectifs, démarches et actions engagées sur le terrain par Universitaires sans Frontières. Une des caractéristiques d’USF repose sur un réseau de plus de 3800 correspondants dans toutes les disciplines universitaires, et un très grand nombre d’engagements et de présence en Afrique et en Amérique latine.

Thierry Coulhon a rappelé plusieurs axes prioritaires de la France en Afrique dans le domaine universitaire qui se dégagent du discours du Chef de l’État prononcé le 27 novembre à l’université J.K. Zerbo de Ouagadougou. Il a mentionné en particulier les demandes prioritaires exprimées pour des formations professionnalisantes du type bac +2 ou bac +3 complétées par des collaborations pour quelques cycles prestigieux.

Les échanges entre établissements d’enseignement supérieurs français et africains doivent prendre de l’importance et s’imposer : l’évolution démographique doit amener un nombre de plus en plus grand d’étudiants africains à accéder à des formations supérieures. Plusieurs actions sont en cours de réalisation en France, en particulier le développement de Centres d’Excellence en recherche à Bordeaux, Paris et Lyon. Plusieurs initiatives sont déjà engagées dans plusieurs pays africains avec des écoles d’ingénieurs ou universités, comme c’est le cas du CNAM pas exemple.

Les actions en cours à l’initiative d’USF participent pleinement de ce processus. Les collaborations sont nombreuses dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Elles sont d’importances inégales, et des priorités doivent se dégager.

Il a été convenu que nous allons poursuivre nos échanges avec les services de l’Élysée et les partenaires et institutions françaises de façon à ce qu’une cohérence puisse être établie entre l’ensemble des appuis et collaborations universitaires engagées dans les pays africains.

Robert Laurini et Xavier Alphaize

Appel à collaborateurs : Réseau des Universités des Sciences et Technologies d’Afrique (RUSTA) Campus universitaire d’Abidjan (Cote d’Ivoire) Génie Civil / Génie Industriel / Génie Mécanique et Productique

Publié par Alain Mille le jeudi 1 février 2018

La Faculté des Sciences Fondamentales et Appliquées de Cote d’Ivoire (RUSTA) souhaite renforcer son potentiel pédagogique dans les filières L3, M1 et M2 et cherche des universitaires en Génie Civil, Génie Industriel et Génie Mécanique et Productique.

La durée de chaque mission est prévue pendant deux semaines, dans une période restant à définir à partir de mars 2018. RUSTA prend en charge le billet d’avion, le logement, une indemnité de 25.000 F CFA par jour de perdiem, et versera à chaque membre de USF participant aux actions d’appui une indemnité complémentaire forfaitaire de 1500 euros pour une mission de 10 jours ouvrables.

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.
Envoyez votre CV sous format Word avec un plan de cours avant le 15 Février 2018 à Louis Flamand chargé d’affaires USF: mail : louis.flamand@wanadoo.fr
Les personnes dont l’adhésion à USF n’est pas à jour sont invitées à régulariser leur situation auprès de Alain Jouandeau (mail : alain.jouandeau@usf-awb.org)

Génie Civil :

Responsabilités : assurer deux enseignements (technologie de construction bois et métal). L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargée de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Génie Industriel:

Responsabilités : assurer un enseignement de maintenance industrielle. L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargée de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans la discipline dispensée.

Génie Mécanique et Productique:

Responsabilités : assurer deux enseignements (fabrication mécanique ; Productique). L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargée de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Appel à collaborateurs : Réseau des Universités des Sciences et Technologies d’Afrique (RUSTA) Campus universitaire d’Abidjan (Cote d’Ivoire) Droit Privé / Économie / Gestion

Publié par Alain Mille le mercredi 31 janvier 2018

Les Facultés de Sciences Juridiques, Administratives et Politiques ; de Sciences Économiques ; et celle de Gestion de l’université des Sciences et Technologies de Côte d’Ivoire souhaitent renforcer leurs potentiels pédagogiques dans les filières L3, M1 et M2 et cherche des universitaires en Droit privé, Économie et Gestion.

La durée de chaque mission est prévue pendant deux semaines, dans une période restant à définir à partir de mars 2018. RUSTA prend en charge le billet d’avion, le logement, une indemnité de 25.000 F CFA par jour de perdiem, et versera à chaque membre de USF participant aux actions d’appui une indemnité complémentaire forfaitaire de 1500 euros pour une mission de 10 jours ouvrables.

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.

Envoyez votre CV sous format Word avec un plan de cours avant le 1er mars 2018 au Prof. Yves Livian chargé d’affaires USF: mail : yves.livian@laposte.net

Les personnes dont l’adhésion à USF n’est pas à jour sont invitées à régulariser leur situation auprès de Alain Jouandeau (mail : alain.jouandeau@usf-awb.org)

Droit Privé :

Responsabilités : assurer deux enseignements en Droit Privé (droits des sûretés, droit des sociétés, droits des obligations et contrats spéciaux). L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargé de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

1 – Droit des sûretés : 25 Heures en L2, Effectif concerné : Une quinzaine d’étudiants

2 – Droit des Sociétés : 25 Heures en L2, Effectif concerné : Une quinzaine d’étudiants

3 – Droit des Obligations : 25 Heures en L2, Effectif concerné : Une quinzaine d’étudiants

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Économie :

Responsabilités : assurer un enseignement en macro-économie approfondie. L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargé de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

1 – Macro-économie Approfondie : 25 heures L1 Effectifs 80 environ

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Gestion :

Responsabilités : assurer deux enseignements en Gestion (comptabilité approfondie, politique et analyse financière). L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargé de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

1 – comptabilité approfondie : 30 Heures en L3 Gestion, Effectif environ 72

2 – Politique et Analyse Financière : 30 Heures en L3 Gestion, Effectif environ 72

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Appel à collaborateurs : Réseau des Universités des Sciences et Technologies d’Afrique (RUSTA) Campus universitaire d’Abidjan (Cote d’Ivoire) Sciences et Technologies / Télécoms

Publié par Alain Mille le mercredi 31 janvier 2018

La Faculté des Sciences Fondamentales et Appliquées de Côte d’Ivoire (RUSTA) souhaite renforcer son potentiel pédagogique dans les filières L3, M1 et M2 et cherche des universitaires en Sciences et Technologies et en Télécom.

La durée de chaque mission est prévue pendant deux semaines, dans une période restant à définir à partir de mars 2018. RUSTA prend en charge le billet d’avion, le logement, une indemnité de 25.000 F CFA par jour de perdiem, et versera à chaque membre de USF participant aux actions d’appui une indemnité complémentaire forfaitaire de 1500 euros pour une mission de 10 jours ouvrables.

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.

Envoyez votre CV sous format Word avec un plan de cours avant le 15 Février 2018 à Gérard Panczer chargé d’affaires USF : mail : gerard.panczer@univ-lyon1.fr

Les personnes dont l’adhésion à USF n’est pas à jour sont invitées à régulariser leur situation auprès de Alain Jouandeau (mail : alain.jouandeau@usf-awb.org)

Sciences et Technologies :

Responsabilités : assurer deux enseignements (électronique analogique approfondie, électronique numérique, électronique de puissance). L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargé de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans les disciplines dispensées.

Télécoms :

Responsabilités : assurer un enseignement :

  • Cours de Transmission Générale et Numérique,
  • Techniques de transports HD/THD (FH-MPR, NGSDH, IP over (C/D) WDM)
  • Accès large bande (xDSL, FTTx, GPON)
  • Réseaux NGN, IMS et interconnexion (architecture, concepts, signalisation et ingénierie)
  • Réseaux mobiles et évolutions (architecture, concepts, signalisation et ingénierie)
  • Modélisation et conception avancée de système d’information
  • Sécurité, administration et supervision des réseaux

L’universitaire USF travaillera en étroite coopération avec un universitaire local chargé de prendre la relève dans ces enseignements plus tard.

Profil : Professeur de rang A ou Maitre de Conférence ayant au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans la discipline dispensée.

Réseau des Universités de Sciences et Technologies d’Afrique (RUSTA): le Campus d’Abidjan recherche son Président Coordonnateur délégué de l’Université en Cote d’Ivoire.

Publié par Alain Mille le mardi 16 janvier 2018

Le Campus universitaire d’Abidjan RUSTA souhaite renforcer la coordination des activités de recherche et d’encadrement pédagogique. Elle sollicite la collaboration d’un universitaire qui assurera les fonctions de Président Coordonnateur délégué de l’Université en Cote d’Ivoire.

La durée de la mission est prévue pendant un an. La fonction prévoit un logement, un véhicule et une indemnité forfaitaire de 24.000 euros .

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.
Envoyez votre CV sous format Word avant le 15 février 2018 à Xavier Alphaize, Vice-Président USF-AWB : xavier.alphaize@gmail.com
Les personnes dont l’adhésion à USF n’est pas à jour sont invitées à régulariser leur situation auprès de Alain Jouandeau (mail : alain.jouandeau@usf-awb.org)

Localisation du poste : Abidjan

Durée : un an

  • Responsabilités : Placé sous l’autorité du Président du RUSTA, il aura à :
    assurer et coordonner les activités de recherche, encadrer la pédagogie, assurer des enseignements universitaires de son ressort,
    contribuer ainsi à la dynamique de développement du réseau RUSTA en Afrique
    contribuer simultanément à former un universitaire africain amené à assurer ensuite ces mêmes responsabilités.

Profil : Professeur de rang A ou Maître de Conférence en Gestion, Sciences économiques, Droit, Sciences et Technologies ayant au minimum 15 ans d’expérience professionnelle dans des fonctions universitaires similaires en Europe.

Collaboration entre USF et le RUSTA (Réseau des Universités des Sciences et Technologies d’Afrique)

Publié par Alain Mille le mardi 16 janvier 2018

Des établissements universitaires d’Afrique se sont mis en réseau : un moyen de mutualiser les compétences et mieux répondre aux aspirations des étudiants d’Afrique de l’Ouest. Ce réseau compte des établissements en Côte d’Ivoire (point focal) mais aussi au Bénin, Burkina Faso, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Tchad, et Togo.

Plusieurs diplômes français y sont délocalisés, près de 80 diplômes délivrés dans le réseau sont reconnus par le CAMES. Et le réseau à l’ambition d’être la première structure régionale d’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest et du Centre. Fait remarquable pour des universités privées : l’activité Recherche y est importante et réelle. Il compte 5 labos et Écoles Doctorales en sciences juridiques, sciences économiques, sciences humaines, sciences et technologie, sciences de l’organisation. La Revue Internationale des Sciences de l’Organisation (RISO) constitue un lieu d’échanges et de débats et offre l’opportunité pour les chercheurs de disposer d’un espace de publications visibles sur CAIRN.

De nombreux universitaires originaires de différents pays y interviennent. Ces échanges sont facilités par des partenariats existants avec plusieurs universités françaises. Les universitaires nationaux (MA, MC, Profs titulaires) progressent dans leur carrière, y enseignent et font de la recherche. Des colloques sont régulièrement organisés. Des facilités sont données pour leurs travaux de recherche.

C’est un point important pris en compte dans la stratégie à moyen terme de ce réseau qui anticipe le problème de la relève d’encadrants nationaux formés et compétents.

Environ 3000 étudiants sont répartis sur les 6 sites du réseau RUSTA en Côte d’Ivoire, un moyen de rapprocher la structure d’enseignement supérieur de l’étudiant. Une partie des bacheliers sont affectés par le Ministère de tutelle dans cet établissement d’enseignement supérieur. Ses composantes comptent l’USTCI (le campus universitaire), le COMREFAS (structure de recherche), le Cifad (enseignement à distance), l’IUT, (institut supérieur technologique) et l’incubateur régional (IRAO).

Une coopération s’engage maintenant entre Universitaires sans Frontières et le RUSTA pour renforcer le potentiel de ce réseau. Un accord de coopération a été signé dans ce sens le 12 janvier 2018.

Appel à collaborateurs UFR « Sciences de la Santé » de l’université Ouaga 1 J.K. Zerbo Ouagadougou (Burkina Faso)

Publié par Alain Mille le jeudi 28 décembre 2017

L’UFR « Sciences de la Santé » de l’université Ouaga 1 J.K. Zerbo souhaite développer des activités de recherche sur le thème « Mère Enfant ». Elle sollicite la collaboration d’un responsable d’un service spécialisé dans la prise en charge de la « mère et l’enfant » d’un centre hospitalier universitaire français.

La durée de la mission est prévue pendant une ou deux semaines, dans une période restant à définir à partir de mars 2018. Le billet d’avion entre la France et le Burkina sera pris en charge par l’ambassade de France, et les frais de séjour sur place par l’université Ouaga 1 J.K. Zerbo.

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.

Envoyez votre CV sous format Word avant le 30 janvier 2018 à Xavier Alphaize, Vice-Président USF-AWB : xavier.alphaize@gmail.com

Les personnes dont l’adhésion à USF n’est pas à jour sont invitées à régulariser leur situation auprès de Alain Jouandeau (mail : alain.jouandeau@usf-awb.org)

Descriptif PDF à télécharger

Descriptif du projet : l’UFR « Sciences de la Santé » souhaite développer un axe de collaboration dans le domaine de la santé « mère enfant », avec des équipes d’universitaires français. Ceci peut concerner en particulier :

– les maladies rares (transmissions génétiques),

– les cancers pédiatriques pour lesquels des recherches restent à engager sur leurs origines embryonnaires, ainsi que sur

– l’épilepsie chez les enfants.

La mission a pour objectif d’identifier la situation de la recherche dans ces domaines et proposer, en liaison avec les équipes burkinabé travaillant sur ces questions, un plan de développement de la coopération dans ces domaines à moyen terme.

Appel à collaborateurs IUT Génie Civil de l’Université Nazi Boni à Bobo Dioulasso (Burkina-Faso)

Publié par Alain Mille le mardi 19 décembre 2017

Le département « Génie Civil » de l’IUT de Bobo Dioulasso a ouvert une licence professionnelle pour laquelle un appui est nécessaire pour mettre en place et assurer un enseignement dans des disciplines technologiques. L’universitaire collaborera sur place avec un enseignant de l’IUT.

La durée de la mission est prévue pendant deux semaines, dans une période restant à définir à partir de février/mars 2018. Le billet d’avion entre la France et le Burkina sera pris en charge par l’ambassade de France, et les frais de séjour sur place par l’université Nazi Boni.

Universitaires sans frontières — USF/AWB — travaille activement à promouvoir la coopération universitaire avec des établissements d’enseignement supérieur de pays en développement. Ceci concerne la recherche, la mise en place de nouvelles filières, l’enseignement, la formation à distance, les relations avec les secteurs professionnels… Ces collaborations contribuent à renforcer l’expertise et les compétences des universités partenaires.

Envoyer votre CV et lettre de motivation, sous format Word avant le 15 janvier 2018 à Pierre Clastres, chargé d’affaire USF-AWB : clastres@insa-toulouse.fr

Descriptif du projet : il est prévu de mettre en place des enseignements pour des étudiants en 2° année de licence professionnelle dans les thèmes suivants :

Mécanique des sols II (21h cours +9h TD)

Objectif : Apprendre à l’étudiant à analyser le comportement des sols sous charge et de déterminer leur capacité portante tant au niveau des fondations superficielles que des fondations profondes.

Contenu : Propriétés hydrauliques des sols, compressibilité-consolidation-tassement, état d’équilibre limite et caractéristique mécanique des sols, analyse de la stabilité des pentes et talus.

Résistance Des Matériaux (24h cours + 12 TD)

Objectif : Le futur ingénieur doit être capable de calculer les systèmes hyperstatiques.

Contenu : étude des portiques, études des poutres croisées, notions de travail et de puissance, énergie élastique dans une poutre, théorèmes énergétiques, méthode des forces et des déplacements.

Enseignement supérieur sénégalais : de profond changements et une adaptation aux enjeux nationaux

Publié par Alain Mille le mardi 5 décembre 2017

M. Mary Teuw NianeLe Ministre de l’Enseignement Supérieur et de l’Innovation, M. Mary Teuw Niane , a reçu pendant plus d’une heure trente Xavier Alphaize, Vice-Président d’USF et a expliqué les axes des changements en cours dans l’enseignement supérieur du Sénégal. Une réflexion de fond a été engagée depuis 2012 par le Ministère afin de prendre en compte les enjeux internationaux de ce secteur, l’augmentation importante des effectifs, l’insuffisance de formations professionnalisantes, la nécessité d’orienter la recherche vers les questions de développement du pays. A ceci s’est ajouté la mise à niveau et l’élargissement des infrastructures, la mise en place d’un dispositif qualité afin d’évaluer la performance de l’enseignement supérieur public comme privé, l’amélioration des liens avec le marché du travail, une gouvernance des institutions plus efficace. Un programme considérable qui est maintenant mis en œuvre, qui représente un effort budgétaire conséquent pour le pays : entre 2012 et 2017, les dépense dans le secteur de l’enseignement supérieur représente 2,5 fois celles effectuées entre 1960 et 2012 ! L’université a connu des soubresauts en 2014/2015 quand toutes ces réformes se sont imposées. Mais aujourd’hui le nouveau rythme de croisière s’impose.

 

Une procédure d’évaluation des universités :

L’autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement supérieur à pour mission d’évaluer tous les établissement nationaux, publics comme privés. Une culture de l’évaluation se développe. Les étudiants sont aujourd’hui répartis indifféremment par le Ministère dans tous les établissements d’enseignement supérieur habilités à délivrer des diplômes.Rencontre au ministère enseignement supérieur Sénégal

L’enseignement supérieur va être doté prochainement d’une université virtuelle. La Recherche prend une nouvelle dimension, axée principalement vers la recherche action associée aux priorités de développement du pays. Des incubateurs d’entreprises doivent être maintenant mis en place dans tous les établissements d’enseignement supérieurs du pays, de façon à intégrer les étudiants dans le processus de création d’entreprises dès le début de leurs études.

Un protocole de coopération USF / Ministère sénégalais de l’Enseignement Supérieur :

Dans ce vaste chantier d’adaptation de l’enseignement supérieur sénégalais aux enjeux de sa politique de développement, le Ministre souhaite que « Universitaires sans Frontières » puisse y apporter sa contribution. Un protocole de coopération devrait donc prochainement être signé entre ce Ministère et USF.